Bernard Behin

Théosophe

Parcours & idées

Ben voile

Me proclamant théosophe, on me demande régulièrement ce que j’entends par la théosophie ?

Étymologiquement ce mot vient du grec : « sagesse de Dieu ».

Suite à de nombreuses expériences mystiques, qui sont un savoir dans le non-savoir, j’ai étudié sans relâche, depuis ma conversion fulgurante, la théologie chrétienne ainsi que d’autres courants de pensée. Les juifs, les chrétiens et les musulmans n’ont pas le monopole de l’Etant (Dieu). En outre, j’ai aussi approfondi la philosophie qui me passionne. Je suis sympathisant d'un certain stoïcisme (tout en considérant que le monde, la nature ne sont pas Dieu) et de l’épicurisme qui est souvent mal compris. Arthur Schopenhauer et Albert Camus, le philosophe de l’absurde, m’ont aussi remué. Comment faire abstraction du cardinal Joseph Cardijn, de Karl Marx et de Simone Weil, dont j'apprécie beaucoup les idées (à ne pas confondre avec Simone Veil). Elle écrivait tout en bossant à l'usine comme ouvrière : " Je ne puis obtenir de moi ce vide mental, cette absence de pensée indispensable aux esclaves de la machine moderne ; une docilité de bête de somme résignée, le genre de souffrance dont aucun ouvrier ne parle : ça fait trop mal même d'y penser ". En outre, je la rejoins encore quant à sa vision critique du monde politique ; elle écrivait dans sa note sur la suppression générale des partis politiques : " Si on confiait au diable l'organisation de la vie publique, il ne pourrait rien imaginer de plus ingénieux. " 

Je ne suis pas le fils ainé de Majo et de Charles pour rien : mes parents ont choisi de vivre simplement, modestement, en ayant toujours le souci des plus pauvres, des étrangers, des petits de ce monde. Quel bel exemple ! 

Le 11 septembre, j'ai une pensée pour le président du Chili Salvador Allende assassiné en 1973. J'admire vraiment cet emmerdeur pour les Etats-Unis et l'Eglise catholique (Jean-Paul II était un ami de Pinochet). El Ladrillo est un livre ridicule qui prône une économie pour les riches. La démocratie est un système qui dure tant qu'il convient à ceux qui détiennent le pouvoir. L'injustice et les inégalités sont sources de révoltes et d'insurrections. Aucune société ne prospère lorsque la plus grande partie de ses membres est pauvre et misérable. La laïcité à tout prix est une bombe à retardement. Avis aux politiciens !

Petit à petit, j’ai découvert que nous sommes tous Dieu par participation et que la mort n'existe pas, elle est seulement un passage. En outre, il était indispensable d'approfondir la psychologie, la sociologie ainsi que le milieu où nous vivons : la terre, la nature, le cosmos.

Je pense que le mot théosophie est la mayonnaise résumant ma pensée. Ma définition de ce mot : " C’est la recherche de la sagesse divine dans une attitude philosophique mystico-religieuse en partageant la vie des Hommes, en imitant l’homme Dieu Jésus, et en respectant au mieux la nature, la création entière."